logo Ressources de seconde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Élèves de seconde, vous apprécierez de naviguer sur ce site web pour mieux comprendre vos programmes de maths, de SES et de PFEG.

ATTENTION, les liens qui se trouvent dans les pages que vous lirez peuvent vous entraîner loin du cadre de vos cours puisque le contenu de ce site dépasse très largement les enseignements de maths et d'économie du lycée. D’ailleurs, jybaudot.fr vous accompagnera non seulement jusqu’au bac mais aussi dans vos études supérieures puis dans votre vie professionnelle si d’aventure vous vous destinez à travailler dans les statistiques, la gestion, la finance, le marketing ou les études en ressources humaines.

En revanche, tous les liens qui figurent ci-dessous vous conduiront aux ressources de seconde (parfois, une partie de la page seulement concerne votre niveau d'étude auquel cas ce sera indiqué).

 

Mathématiques

Le programme de maths tel qu’il est en vigueur en France depuis 2010 est très volumineux. Il est fréquent que les enseignants n’aient pas le temps de le traiter en totalité.

Ce site web le balaie entièrement. Il explique les cours, propose des exercices et explique comment programmer sa calculatrice (pas encore avec les modèles Casio).

Quelques notions sont en principe abordées ou rappelées en début d’année : les ensembles de nombres, inclusion et appartenance et parfois une révision du théorème de Pythagore.

Puis un premier chapitre sur les fonctions a tôt fait de survenir ! En général, il débute par les intervalles, quoique cette notion essentielle dépasse le cadre des fonctions. Il faut la maîtriser tout au long de vos études bien que certaines présentations ne se rencontrent plus du tout après la seconde. Vous pouvez poursuivre par les pages introductives initiation aux fonctions et notions clés sur les fonctions, antécédents et images, le tracé de courbes sur calculatrice TI (voir la seconde partie de la page fonction inverse si vous avez une Casio), la résolution graphique d'équations et d'inéquations, le lien entre l’expression algébrique d’une fonction et sa courbe représentative (exercice complet pour partir sur de bonnes bases), le sens de variation puis le tableau de variation qui en découle. Tous ces concepts et outils sont liés et il est recommandé de lire toutes ces pages pour bien maîtriser le sujet car les fonctions représenteront une bonne partie des programmes de maths, tant en première qu'en terminale. Problème d'application en page arbelos.

La maîtrise des développements et factorisations est nécessaire pour modifier l’expression de fonctions et choisir la plus adaptée au problème posé. Indispensables également, les inéquations et tableaux de signes sont illustrées par un exemple d'inéquation quotient.

Certains types de fonctions sont enseignés en seconde, à commencer par les fonctions affines (souvent précédées des droites dans le plan) et par le lien entre les fonctions linéaires et la proportionnalité. Les systèmes de deux équations à deux inconnues sont en principe révisés à cette occasion mais de nombreux enseignants font l’impasse dessus.

Ce site web ne contient pas de page spéciale pour la fonction carré destinée aux élèves de seconde. Il faut jeter un œil au début de la page fonction carré puis à la fin de la page tableau de variation. Le troisième type de fonction étudiée est la fonction inverse. C’est sur cette page qu’est présentée la construction d’une courbe avec une calculatrice (en l’occurrence la TI-82).

Une fois ces fonctions de référence étudiées, d’autres types un peu plus élaborés sont abordés : les fonctions polynomiales du second degré et les fonctions homographiques. Des notions de trigonométrie figurent également au programme mais les enseignants choisissent souvent de les laisser de côté ou se contentent de distribuer un cours photocopié en fin d’année ! Voyez tout de même la page enroulement du cercle...

Parmi les questions qui reviennent souvent à propos des fonctions : les intersections de courbes.

Il y a trois chapitres de géométrie au programme : les vecteurs, la géométrie dans l’espace et la géométrie analytique. En classe de première et en terminale, ces chapitres ne seront développés que pour ceux qui se destinent aux filières scientifiques.

La géométrie dans l’espace commence par l’étude des solides. Un exemple figure en page octaèdre (éventuellement, voir le patron du cône) Cette étude permet d’introduire des problèmes de positionnement entre droites et plans, de parallélisme, de sections de solides… C’est sans doute le chapitre qui permet les exercices les plus variés mais il est fréquent que les enseignants l’expédient en vitesse pour passer à autre chose ! Sans doute parce que c'est le seul chapitre de l'année qui n'est approfondi dans aucune filière en première...

La géométrie analytique est celle qui utilise un repère normé (bien que ce chapitre débute souvent par des exercices de démonstration en-dehors de tout repère). Les droites dans le plan ont peut-être été abordées en classe avec les fonctions affines mais leur étude entre aussi dans le cadre de la géométrie. Leur étude se poursuit avec les positions relatives de droites. Pour vous entraîner, voir les pages exercice de géométrie analytique et théorème du trapèze.

Le chapitre sur les vecteurs tel qu’il est présenté en seconde pose les premiers jalons d’une notion très importante en mathématiques. Il commence par la translation vectorielle (sans coordonnées des points) et se poursuit par les vecteurs dans le plan muni d’un repère qui permettent d’introduire la notion de colinéarité. Éventuellement, le début de la page alignement peut compléter la notion de colinéarité.

Le chapitre sur les statistiques est traité en pages série statistique, fréquence, médiane (début de la page seulement), quartiles et diagramme en boîte (seuls le calcul des quartiles est au programme), caractère continu ainsi que par un exercice sur série statistique à caractère discret et un autre de révision : exercice sur moyenne, médiane, quartiles. Initialement, la page mode et histogramme n'a pas été rédigée pour les élèves de seconde mais vous pouvez tout de même la parcourir. À titre d'information, voir aussi la planche de la page graphiques. Les intervalles de fluctuation sont souvent vus rapidement en fin d'année mais il s'agit d'une notion importante que vous développerez en première (S, ES, STMG...).

Les nombreuses notions de probabilités sont présentées en page d'initiation aux probabilités qui balaie tout le chapitre. Entrez dans le détail avec les représentations des univers des possibles (tableaux et arbres), les exercices sur les modèles de probabilité et l'exercice d'application.

Sans faire l'objet d'un chapitre particulier, l'algorithmique est enseignée en cours de maths. Voir les pages initiation à l'algorithmique, programmation avec calculatrice TI, instructions conditionnelles, boucles et boucles avec calculatrice Casio.

Les raisonnements mathématiques sont abordés au cours des trois années de lycée sans faire l'objet d'un chapitre particulier. Implication et équivalence sont également deux notions à connaître.

Pour vous entraîner, le site suivant peut vous être utile :

http://mathenpoche.sesamath.net/#2

 

Sciences Économiques et Sociales

Le programme de SES est un enseignement d'exploration, c'est-à-dire qu'il se limite à présenter des notions et à proposer des réflexions à partir de textes (sensiblisation puis analyse). Sur ce site, seules les notions sont développées. Attention, l'approche n'est pas celle qui est prescrite par l'Éducation nationale, sous forme de questionnements. Les pages de ce site ne doivent pas être considérées comme des cours mais comme des compléments. Le programme peut sembler long mais, si certains chapitres doivent obligatoirement être enseignés, d'autres constituent un vivier dans lequel les enseignants font un choix. Soit huit questions à traiter sur les dix chapitres répartis selon cinq thèmes.

Thème 1 : ménages et consommation. Question obligatoire (QO) : comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs ? Pour y répondre, voir les pages ménages et consommation. Question facultative (QF) : la consommation : un marqueur social ? La problématique est traitée en page effets de la consommation.

Thème 2 : entreprises et production. QO : qui produit des richesses ? D'abord, il faut connaître les notions de biens et services pour ensuite comprendre ce qu'est la production d'une organisation. Ce chapitre est relativement détaillé sur www.jybaudot.fr puisqu'il a été conçu pour le cours de management de première STMG. Trois pages peuvent vous aider ; elles traitent des différents types d'organisations : les entreprises, les organisations pubiques et les associations. QF (et pourtant très importante !) : comment produire et combien produire ? Les pages production et productivité devraient vous apporter des réponses.

Thème 3 : marché et prix. QO : comment se forment les prix sur un marché ? Ayant déjà rencontré le concept d'offre dans le thème précédent, il nous reste à étudier celui de demande pour aborder la notion fondamentale de marché. QF : la pollution, comment remédier aux limites du marché ? Cette problématique est abordée à partir des notions d'effet externe et d'internalisation.

Thème 4 : formation et emploi. QO : le diplôme, un passeport pour l'emploi ? Il faut d'abord maîtriser la définition de quelques notions concernant l'emploi pour ensuite répondre à cette question en page qualification. QF : le chômage, des coûts salariaux trop élevés ou une insuffisance de la demande ? Prenez connaissance des définitions du chômage avant d'en étudier les causes.

Thème 5 : individus et cultures. QO : comment devenons-nous des acteurs sociaux ? Voir la page socialisation. QF : comment expliquer les différences de pratiques culturelles ? Réponse en page pratiques culturelles.

Enfin, quelques outils statistiques doivent être maîtrisés afin d'être utilisés dans le cadre d'analyses de documents économiques. Ils figurent pour la plupart dans les programmes de maths de seconde et de première. Vous les trouverez ici : pourcentage de répartition, pourcentage d'évolution, indice simple en base 100, moyenne et médiane, élasticité. Par ailleurs, il est demandé d'appliquer certaines méthodes pour analyser des documents économiques : l'interprétation d'un tableau statistique et l'interprétation d'une série chronologique, par exemple. Attention, les savoir-faire à appliquer ne sont pas de simples annexes au programme qui auraient peu d'importance. Il s'agit au contraire de démarches qui devront être mises en pratique non seulement cette année mais au cours de vos études supérieures et dans votre vie professionnelle.

 

Principes Fondamentaux de l'Économie et de la Gestion

Cet enseignement est lui aussi optionnel, mais plus concret et plus axé sur l'entreprise que ne l'est le programme de SES. Il exclut la sociologie. Son enseignement doit partir d'exemples proches des élèves pour ensuite aborder les concepts économiques (démarche inductive). Attention, cette démarche imposée par l'Éducation nationale n'est pas toujours respectée sur ce site dont la vocation n'est pas d'offrir des cours clés en main mais d'aider à les comprendre (de plus j'estime que l'on appréhende mieux un concept économique en le présentant et en l'illustrant par de nombreux exemples brefs plutôt qu'en exposant longuement un contexte particulier pour aboutir à des définitions).

Thème 1 : les acteurs de l'économie. Quels acteurs créent la richesse ? Question obligatoire (QO) : page rareté. Quelles sont les relations entre les acteurs économiques ? Cette deuxième QO est traitée en page échanges. Une question au moins doit être traitée en classe parmi les deux suivantes : quel est le rôle économique de l'État ? (voir pouvoirs publics et économie) et à quoi sert une banque ? (page banque). Cette dernière question est illustrée par une initiation aux calculs d'intérêts.

Thème 2 : les décisions de l'entreprise. Qu'est-ce qu'une entreprise (QO) ? Voir les parties prenantes et les fonctions de l'entreprise. Comment l'entreprise crée-t-elle de la valeur (QO) ? Réponse en page création de valeur. Au moins un thème à traiter parmi les trois suivants. Comment l'entreprise se lance-t-elle sur un nouveau marché ? Vous trouverez des exemples d'innovations. Pour illustrer les composantes d'une stratégie (forces / faiblesses et menaces / opportunités), voir un exemple de matrice SWOT. Comment l'entreprise fixe-t-elle le prix d'un produit ? Éléments de réponse en page prix. Quelle place pour l'individu dans l'entreprise ? Voir le facteur humain (et éventuellement les conventions collectives).

Thème 3 : les nouveaux enjeux économiques. Développement durable, contrainte ou opportunité pour l'entreprise (QO) ? Voir le développement durable. Facultatif : comment les acteurs économiques prennent-ils en compte les nouveaux comportements du consommateur ? Rendez vous en page nouveaux comportements du consommateur. Comment l'ouverture internationale influence-t-elle le comportement de l'entreprise ? Des ressources se trouvent en page ouverture internationale. Quels sont les enjeux de l'économie numérique ? Voir l'économie numérique.

 

Bon courage…