Techniques et concepts de l'entreprise, de la finance et de l'économie 
(et fondements mathématiques)

Le repérage dans l'espace avec vecteurs

logo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Géométrie analytique en 3D

Le repérage dans un espace défini par des vecteurs est au programme de terminale S. Théoriquement, aucune difficulté. L’espace a déjà été introduit au collège (voir la page repérage dans l’espace) et il suffit d’y transposer ce qui a été vu en classe de seconde en matière de géométrie analytique dans le plan.

Repérage

Trois vecteurs non coplanaires i, j et k définissent une base. Cette base et un point fixe O permettent de définir un espace muni d’un repère…

(O;i;j;k)

Si ces vecteurs sont orthogonaux deux à deux et s’ils ont la même norme, le repère est orthonormé.

Les coordonnées d’un point M de l’espace sont le triplet (x ; y ; z) tel que :

OM=xi+yj+zk

x est l’abscisse, y est l’ordonnée et z est la cote.

Milieu

Soit M le milieu du segment [AB].

milieu

C’est assez évident.

Exemple. On considère les points A(2 ; 1 ; 2) et B(-4 ; 1 ; 1). Les coordonnées de M, milieu de [AB] sont :

M(-1;1;1,5)

Voir l'exercice de géométrie au bac S.

Distance

Dans un repère orthonormé, la longueur du segment [AB] mesure :

AB

Exemple. On considère les points A(2 ; 1 ; 2) et B(-4 ; 1 ; 1). Quelle est la longueur AB ?

AB = racine 37

Norme

La norme du vecteur u est :

norme u

Coordonnées d’un vecteur

Soit les points A(xA ; yA ; zA) et B(xB ; yB ; zB). Le vecteur AB a pour coordonnées :

coordonnées

Là encore, rien de bien nouveau depuis la seconde…

Exemple. On considère encore nos points A(2 ; 1 ; 2) et B(-4 ; 1 ; 1).

AB(6;0;-1)

Colinéarité

Comme vous le savez, deux vecteurs sont colinéaires si et seulement si leurs coordonnées sont proportionnelles.

Soit deux vecteurs :

u(x;y;z) et v(x';y';z')

S’ils sont proportionnels, alors il existe un réel k tel que kx = x’, kyy’ et kz = z’.

Alignement

Après la colinéarité vient toujours l’alignement ! Donc, ici également, rien de changé depuis la seconde. Pour montrer que trois points A, B et C sont alignés, on montre que les vecteurs AB et AC sont colinéaires (ou AB et BC…).

Exemple. On considère les points A(2 ; 1 ; 2), B(-4 ; 1 ; 1) et C(-4 ; 1 ; 3). Sont-ils alignés ?

Nous avons :

AB(-6;0;-1) et AC(-6;0;1)

Les coordonnées de ces deux vecteurs ne sont pas proportionnelles. Les points A, B et C ne sont pas alignés.

Autre exemple. On considère les points D(3 ; -1 ; 2), E(6 ; 2 ; 6) et F(12 ; 8 ; 14).

DE(3;3;4) et EF(6;6;8)

On remarque que :

3/6 = 3/6 = 4/8 = 0,5

Les coordonnées des vecteurs sont proportionnelles. Les points D, E et F sont alignés.

 

 

© JY Baudot - Droits d'auteur protégés