La messagerie

Messagerie électronique professionnelle

Dans la vie professionnelle comme dans la sphère privée, la messagerie est devenue un élément incontournable du quotidien. C’est un outil d’interopérabilité, c’est-à-dire qu’il donne la possibilité à plusieurs acteurs d’interagir, à l’instar de la visioconférence ou du travail collaboratif (ah oui, petite précision, c’est un outil INFORMATIQUE ; deux chiens qui se disputent un os interagissent mais, pour autant, l’os n’est pas un outil d’interopérabilité).

La messagerie permet la transmission de textes, d’images et de sons qui peuvent être lus par un ou plusieurs destinataires, en chat ou en différé.

Cette page n’a pas d’autre prétention qu’une présentation très générale, d’abord des logiciels de messagerie, puis des e-mails qui circulent via Internet.

 

Logiciels de messagerie

Chez vous ou dans votre organisation, vous pouvez installer un logiciel de messagerie.

Au sein d’une organisation, l’un des avantages de cette formule est de permettre la communication hors connexion Internet. Installé et paramétré en local (voir ci-dessous), les messages transitent et sont stockés sur le serveur du LAN ou du réseau de l’organisation. Les protocoles sont IMAP pour la réception et SMTP pour l’envoi. Quant au protocole POP, il ne laisse pas de copie sur le serveur.

Les courriels que vous envoyez ou recevez par le biais d'un site web utilisent aussi ces protocoles.

Le logiciel comporte diverses options, pas toujours disponibles avec votre fournisseur d’accès à Internet.

Sur Windows, Outlook est très utilisé puisque c’est un produit Microsoft. Vous trouverez aussi des logiciels de messagerie gratuits :

https://www.lecoindunet.com/10-logiciels-messagerie-gratuits-windows-1820

Sur Linux :

https://www.arobase.org/linux/linux.htm

Sur Mac OS :

https://www.arobase.org/mac

Ci-dessous, nous illustrerons nos propos avec Thunderbird, application multiplateforme de Mozilla.

 

Quelques exemples de paramétrage

Un logiciel de messagerie permet divers paramétrages dont certains sont très pratiques.

  • Le classement des messages en dossiers et sous-dossiers, à l’instar de vos fichiers sur votre disque dur.
  • Un carnet d’adresses permettant d’effectuer des tris et des listes de diffusion parmi les contacts.
  • Des règles de filtrage.
  • Une signature au bas des courriels envoyés.
  • Parfois une fonction d’agenda.
  • Etc.

Illustrons quelques possibilités avec Thundebird. Le premier des paramétrages, qui vous est demandé dès l’installation du logiciel, est l’emplacement des sauvegardes des courriels (soit sur votre ordinateur, soit sur le cloud).

Présentation générale :

La création de dossiers et sous-dossiers est aussi simple que sous n’importe quel gestionnaire de fichiers (clic droit sur le nom d’un dossier pour créer un sous-dossier). Vous pouvez aussi réaliser des copies de dossiers par simple cliquer-déposer, par exemple du cloud à votre disque dur.

La création de listes de diffusion est réalisée à partir de la fenêtre suivante (menu Adresses puis Nouvelle liste) :

La signature est un texte situé au bas des messages envoyés. Ce peut être les coordonnées de l’émetteur ou un texte légal… Il suffit de cliquer sur Voir les paramètres du compte et un encart permet de saisir le texte voulu.

La messagerie instantanée transite par le réseau de votre choix :

Webmails

Un serveur webmail se trouve chez un fournisseur d’accès à Internet. Aucune installation n’est requise, si ce n’est celle du navigateur. On a accès à ses e-mails émis et reçus quel que soit l’ordinateur, n’importe où dans le monde. Il suffit d’une adresse et d’un mot de passe. Le protocole est http.

Voir la page sur les e-mails.