Les tableaux croisés dynamiques

Excel : filtres et tableaux dynamiques

Les fonctionnalités d’Excel, ou d’ailleurs d’autres tableurs, sont d’une telle richesse qu’il est difficile d’en faire le tour… L’une des plus utilisées est la construction de tableaux croisés dynamiques. Vous pouvez ainsi construire facilement des tableaux à double entrée à partir de données brutes.

En principe, une initiation est désormais enseignée en classe de première technologique (en cours de maths).

 

Filtre

Nous sommes dans une PME qui produit des articles en plastique. Celle-ci se compose de quatre unités : administration (A), injection (I), finition (F) et distribution (D). On distingue les salariés selon leur genre (H ou F). Nous sommes samedi et certains salariés travaillent. Leurs noms apparaissent sur la feuille Excel ci-dessous.

données brutes

On souhaite obtenir une liste qui ne comprend que le personnel des ateliers.

Il suffit d’être positionné dans le tableau puis de cliquer soit sur l’icône Trier et filtrer, soit sur Données puis Filtrer. De petites flèches apparaissent alors dans les cellules des intitulés.

filtrage

Si par exemple vous ne souhaitez que le personnel des ateliers (donc masquer Lucien qui travaille à la distribution), il suffit de cliquer sur la flèche de la deuxième colonne (Unité) puis de décocher D.

menu
Vous obtenez alors la même liste mais privée de Lucien.

Pour supprimer le filtrage et revenir à la liste de départ, recliquez sur l’icône de filtre.

 

Tableau croisé dynamique

Pour réaliser un tableau dynamique, positionnez-vous dans la liste et cliquez sur Insertion puis sur Tableau croisé dynamique.

icône

Ce tableau vous demande de sélectionner un tableau ou une plage. Par défaut, la sélection est déjà faite. Il vous demande aussi où vous souhaitez placer ce tableau (sur la feuille existante ou une nouvelle).

Une fenêtre s’ouvre et il vous est demandé ce que vous souhaitez intégrer dans votre tableau. Pour un tableau à double entrée, on sélectionne trois variables : une en ligne, une autre en colonne, la troisième étant la somme des valeurs (c'est-à-dire ce que l'on place dans les cases du tableau). Dans cet exemple, ce sont les noms.

Il s’agit d’un simple comptage. Si deux personnes ont le même nom, elles sont bien prises en compte toutes les deux dans le tableau.

champs

Notez que si vous créez un tableau dynamique à partir de données triées avec la technique décrite ci-dessus, le tableau ne tiendra pas compte du filtrage et vous retrouverez toutes vos données. Si vous souhaitez masquer certains critères dans un tableau, vous pouvez le faire dans le tableau-même puisque vous retrouvez les mêmes petites flèches que dans la liste.

Le tableau que vous obtiendrez sera probablement très laid et il faudra améliorer sa présentation !

Vous pouvez vous exercer en vous rendant sur la page d'exercices sur les probabilités conditionnelles en premières technologiques.